Yuan Jai

Yuan Jai

Centre Pompidou

Exposition

Art plastique

Art contemporain

Peinture

Centre Pompidou

Place Georges-Pompidou,
75004 Paris
- Niveau 5 - Salle Focus

Entrée payante

14€

2 heures

Temps moyen sur place

À propos

La conception de cette exposition solo est due à Catherine David, conservateur en chef au Centre Pompidou, toujours soucieuse d’élargir l’horizon artistique à des espaces géographiques et culturels autres qu’européens ou nord-américains. Elle voit dans les créations de Yuan Jai « paysages luxuriants, bestiaires fantasmagoriques, éléments biographiques et motifs contemporains qui s’entremêlent de références à l’histoire de l’art européen et oriental, ce qui confère à cette artiste une place centrale dans l’art contemporain taïwanais. Yuan Jai travaille à rebours des dualismes qui imprègnent les récits occidentaux de la modernité »

Si elle trace minutieusement des lignes brisées dans l’esprit du géométrisme occidental, c’est pour représenter des crêtes montagneuses. De même, quand elle utilise le langage de l’abstraction, c’est pour juxtaposer scènes imaginaires et scènes réelles. Une riche palette de couleurs vives la rapproche souvent du naïf, mais sans que jamais ses œuvres ne se départissent d’une grande élégance. La spécificité de ses créations tient aussi à ce que, puisant aux sources de la plus pure tradition, elle soumet cette tradition à une déconstruction.

Yuan Jai produit des œuvres de grand format à l’encre sur soie, support qu’elle apprécie pour les déformations du motif autorisés par sa fluidité, les reliefs de sa trame et sa capacité à soutenir le poids des couleurs obtenues à partir de pigments minéraux (azurite, vermillon, orpiment, malachite). La couleur éclatante répond au souci du détail, l’expansion jubilatoire et organique des formes à la maîtrise du tracé acquise par une longue pratique de la calligraphie. Paysages luxuriants, bestiaires fantasmagoriques, éléments biographiques et motifs contemporains s’entremêlent de références à l’histoire de l’art occidental et chinois. Revendiquant son autonomie et la singularité de son expression, Yuan Jai occupe une place centrale dans l’art contemporain taïwanais. Elle travaille à rebours des dualismes qui imprègnent les récits occidentaux de la modernité : ligne et couleur, tradition et innovation, écriture et visualité. Les références qui traversent son œuvre ne sont jamais des errances nostalgiques, mais bien plutôt les points d’ancrage d’une préoccupation fondamentale interrogeant les possibilités plastiques d’un récit culturel complexe.